Les entraînements reprennent !

Le début du mois de septembre est synonyme de rentrée des classes pour certains, de vacances pour d’autres. Dans notre milieu canin c’est l’heure de la reprise des entraînements des chiens de travail en vue de la saison d’hiver ou des canicross d’automne.

Optimiser la performance et les entraînements des chiens

L’entraînement de nos animaux doit être abordé de façon rationnelle. Pour développer et conserver les capacités physiques du chien, il est primordial d’augmenter progressivement mais régulièrement l’intensité et la durée de l’effort. Cette règle de base permet d’optimiser peu à peu le rendement cardio-respiratoire.

Explosibilité ou endurance

Pour les chiens régulièrement soumis à des efforts violents de courte durée (sprint des lévriers de course, ‘attaques’ du ringueur ou du chien d’intervention, agility etc.), la méthode d’entraînement la plus utilisée et la plus efficace consiste à alterner des phases d’effort bref et intense avec des phases de récupération incomplète. L’organisme apprend ainsi à ‘récupérer’ plus rapidement et la masse musculaire augmente. A l’inverse, pour les chiens soumis à des efforts modérés sur du long terme (canicross, course de traîneaux, chasse, pistage), l’entraînement consistera plutôt à faire courir ou trotter le chien sur une longue distance, en ménageant entre les exercices des périodes de récupération complète. L’organisme du chien augmente ainsi sa capacité à consommer et utiliser l’oxygène.

L’alimentation comme socle

L’alimentation du chien sportif doit alors fournir à la fois un maximum d’énergie et tous les éléments capables d’exploiter au mieux ce potentiel énergétique, le tout dans une ration de faible volume, afin d’éviter les surcharges et les risques d’accident qui y sont associés plus ou moins directement (torsions d’estomac, claquages, entorses, syncope etc.).

Parallèlement à la dépense énergétique qu’elle suppose, l’activité sportive impacte l’ensemble du squelette du chien : des compléments alimentaires comme la chondroïtine et la glucosamine, déjà naturellement présentes dans les os et les cartilages mais qui ont tendance à diminuer avec l’âge, favoriseront la protection et la régénération des cartilages articulaires.

Pour palier au manque de zinc connu chez nos chiens nordiques en particulier, ELEMENT a développé une formule Pelage et coussinets qui favorise l’apport en zinc, en vitamines, en collagène marin afin d’éviter les coussinets fragiles. Nous avons aussi travaillé sur 2 formules pour les articulations entretien et renforcée différemment dosées en glucosamine et chondroïtine, Reine des prés ou Harpagophytum pour maintenir et soutenir la protection des articulations de nos copains à 4 pattes. Tous nos compléments sont naturels et fabriqués par notre laboratoire dans les Alpes. ELEMENT pensé pour la course et le bien être de nos chiens.

One reply on “Les entraînements reprennent !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.