Qui est notre Héros !

MON CHIEN CE HÉROS

On a tous vécu avec un chien spécial, un chien juste exceptionnel ! Un sportif, un guerrier, un compagnon tout simplement qui a su prendre sa place au sein de nos familles et faire oublier ce manque par sa présence.

Un animal qui nous a rendu heureux et avec qui il s’est passé un truc particulier. Racontez-nous votre histoire et pour quelles raisons il restera à jamais votre héros…

Voici maintenant vos récits, et nous allons vous demander de voter pour la plus belle histoire, le maître et le poilu seront récompensés par de nombreux lots. Attention tous à vos votes !!

 

L’histoire d’Hyuri

Hyuri est arrivé dans ma vie lorsque je suis entrée en école vétérinaire !
Cette petite boule de poil a commencé par m’apprendre la patience et le calme ! Par le suite il m’a appris à être plus sociable, à mieux communiquer ! Il est devenu petit à petit mon meilleur ami ! Celui avec qui je partage toutes mes activités (agility, oberythmée, jogging, randos et moment câlin) et qui me réconforte lors des moments difficiles !
Ensuite il “m’a prêté son corps” pour m’entraîner pour mon futur métier (examen clinique, position radio, et tous les petits soins du quotidien comme la coupe des griffes, les pansements, etc…) et cela toujours dans la joie et la bonne humeur !
Cela fait maintenant plus de 6 ans qu’il est avec moi, qu’il a transformé ma vie, ma façon de voir les chiens, leur éducation et leur façon de communiquer (très pratique dans mon métier d’ailleurs).
Il arrive à me faire sourire quand ça ne va pas bien, son calme m’apaise, lorsque je stresse son regard d’amour me détend et j’ose croire que le contraire est également vrai !
Bref mon chien n’est pas le plus fort, ni le plus rapide, c’est un vrai râleur qui a également ses défauts, il a des besoins quotidiens qui pourraient être vus comme une contrainte pour certains mais sa présence m’apporte tellement au quotidien !
Un jour malheureusement il nous quittera, ma peine sera énorme mais sa présence sera toujours là ! Lorsque je regarderai un chien, lorsque je ferai mon métier, ou tout simplement lorsque je serai moi-même il sera là et c’est à ça qu’on reconnait un vrai héro !

 

L’histoire d’Heaven

Ce petit chien qui vous a rendu accroc à la randonnée tous les lundis, ce chien qui vous fait stresser aussi car elle part chasser et ne revient pas tout de suite.

Ce petit chien au contraire pot de colle à la maison qui se colle sur votre lit en tournant le dos genre j y suis pas. Cet amour c’est elle !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

L’histoire de Kenaï 

Avoir un chien à été une réflexion de 6 ans : j’ai passé des heures sur internet, à contacter des propriétaires afin de me renseigner sur les races. Pendant mes études, alors que je révisais mes examens, un boulet de canon ma littéralement foncé dessus. Son propriétaire est arrivé plein de panique et s’est excusé pour le dérangement. Mais j’ai été subjuguée par la beauté de son chien. Il a alors répondu à toutes mes questions concernant cette race que je ne connaissais pas : l’Akita Inu.
Ayant conscience qu’un chien est une responsabilité non négligeable, j’ai économisé et attendu d’avoir terminé ma scolarité et trouvé un travail pour me lancer dans l’aventure. J’ai découvert un petit élevage pas très loin de chez moi. Je suis devenue amie avec l’éleveuse. J’avais la possibilité de prendre un chien tout de suite, mais j’ai préféré attendre. J’ai donc patienté deux ans avant de tomber sur mon petit ange. J’ai été la première à choisir sur la portée et quand kenai et moi nous sommes rencontrés ça a été une évidence : son sacré caractère déjà étant chiot, son regard, son charisme, tout me plaisait en lui. Mais ce qui m’a le plus séduite c’est son comportement quand je suis arrivée dans la pièce où ils étaient tous. Kenai ne m’a pas sauté dessus. Il a pris le temps de l’observation, puis il a débaroulé comme une furie. Et c’est là que je me suis dit c’est lui.
J’ai récupéré kenai à 8 semaines. Au début tout se passait bien, puis au bout de deux semaines passées chez moi, les ennuis ont commencé. Kenai à contracté une Parvovirose. Il a donc été hospitalisé en urgence. 6 jours en enfer, ou il était entre la vie et la mort. La maladie était déjà à un stade très avancé et le vétérinaire n’était pas optimiste. Je lui ai dis de lui prodiguer tous les soins nécessaires. J’ai passé quasiment une semaine à faire des allers retours entre la clinique et mon travail. Je ne voulais pas le laisser tout seul la bas. Finalement, Kenai a bien réagit au traitement et le vétérinaire m’a confirmé que ma petite boule de poil était un battant !
Nous avons donc repris notre train train habituel. Puis lorsque kenai à atteint ses 8 mois, sur les conseils de la propriétaire de sa sœur, j’ai fais réaliser une radio de contrôle pour la dysplasie. La démarche de kenai était différente. Il ne s’asseyait pas comme les autres chiens. Le verdict et est tombé : dysplasie bilatéral D.
Et là la peur, la peine la colère, je suis passée par tous les états possibles et imaginables. La seule chose dont j’étais sure, c’est que je me battrais pour lui. J’ai donc entamer les démarches pour une opération. Mais au vue du stade avancé de sa maladie, la prothèse de hanche était ce qu’il y avait de mieux.
J’ai donc économisé, afin de lui payer son opération. Mais mon petit salaire ne suffisait pas et il y avait urgence. Une amie possédant également un akita a lancé une cagnotte solid’aire sur internet. Ce qui m’a permis de payer la première opération. Suite à cela il a fallut changer tous les accessoires que j’avais acheté : j’ai investi dans un matelas à mémoire de forme, dans un nouveau harnais…
L’opération de ken’ai ayant eu lieu quand il était très jeunes, la socialisation n’a pas pu être faite correctement. Les difficultés avec les gens et les autres chiens ont suivi son opération quand il a recommencé à évoluer dans le monde extérieur (il est resté 4 mois dans une cage).
Son comportement est inadapté et peut paraître violent. Bon nombre de gens m’ont conseillé de me débarrasser de lui mais il en était hors de question. Je me battrais jusqu’au bout pour lui. Nous redoublons d’efforts tous les deux afin pour corriger les comportements déviants qu’il peut mettre en place. J’avais des projets de canicross et de rando avec lui, mais j’ai réadapté mes envies et mes projets afin de lui permettre d’avoir une belle vie. Ça a été dur et ça l’est encore aujourd’hui car une de ses hanches n’est toujours pas opérée, et que son comportement est imprévisible mais kenai est fidèle et loyal. Et c’est également pour cela que j’ai poursuivi son éleveur en justice car quand Kenai a déclaré sa maladie, elle a totalement disparu de la circulation. Kenai et moi avons une réelle complicité et chaque jour nous avançons progressivement. Il n’est pas le chien idéal au yeux du monde mais il est ma perfection. C’est mon héros malgré une entrée dans la vie compliquée il s’est battu et me rend au centuple tout l’amour que je lui donne. Chaque jour j’essaye d’être à la hauteur de son courage et de sa perseverance.
Il a changé ma vie car il m’apprend chaque jour que la vie est un combat qui vaut la peine d’être affronté.

 

L’histoire d’ Ella a changé votre vie ?

Ella est arrivée le 23/12/2016, sous le sapin de Noel. A la base, moi je voulais un chiot. Mais en allant a la spa, je suis tombée sur Ella. Une mamie. De bien 13 ans. Récupérée par la fourrière qq jours avant noël, dans un état catastrophique. Je suis allée lui faire faire une balade devant la spa, je lui ai demandé si elle voulait être mon chien. Elle m’a sauté dessus ! Alors je l’ai adoptée.
13 ans, dénutrie, un œil crevé, un paquet de poils en moins a cause du stress, des tumeurs mammaires, et une haleine à décoller le papier peint.
Il a fallu être patient. Qq mètres de balade à la fois, et puis monter les 3 étages avec un squelette dans les bras tant de fois par jour. Des petits pulls de chiens de mamies pour pas prendre froid, quitte à attiser les rires des copains…
Et puis…..
Les balades sont devenues de plus en plus longues, le squelette de plus en plus lourd. Les pulls se sont fait rares…..
Ella est une guerrière. Elle a survécu à un abandon avant Noël, elle a même trouvé dedans toute son énergie.
Aujourd’hui on part en balade la journée. Elle vient avec moi faire mon footing. Le vétérinaire la trouve miraculée. Elle joue à la balle des heures et fait des milliards de câlins à la seconde. Elle n’a plus de pull. Elle chasse les lézards et course les chats sans sourciller. De son ancienne vie ? Son haleine de chacal. Tout le reste est du passé.
Et moi ? J’ai adopté le meilleur chien de la planète. Ma pote. Ma confidente. Mon antalgique. Ma coach sportive. Ma guerrière invincible. Moi aussi, j’ai une nouvelle vie depuis qu’elle est la, Ella….

 

L’histoire de Shiva

Shiva est entrée dans notre vie alors que nous rêvions depuis des années d’un petit husky. Coup de foutre entre nous 3 alors qu’elle n’était que chiot, elle sublime notre quotidien depuis.

Son besoin quotidien de sortie m’a poussé à me reprendre en main et grâce à elle, j’ai repris la ligne ! Hâte qu’elle soit en âge de courir, car mon plus grand souhait est qu’elle devienne ma super binôme de course !!

 

 

 

 

L’histoire de Gost 

Je l’ai vu dans un refuge ou j’étais bénévole Et son regard m’a fait comprendre tellement de choses…
3 jours après il arrivé à la maison.

Gost avait été jeté sur une voie rapide,le nerf radial de sa patte était mort, du coup il a été amputé.
Il a changé ma vie dans le sens que c’est tellement beau de voir comment progresse un animal handicapé, c’est une belle leçon de courage.

Le regard méchant de certaines personnes n’ont aucune influence sur eux !

 

 

 

 

L’histoire de Melba 

Quand Melba est arrivée dans ma vie, malinoise de 7 mois, elle ne connaissait rien, ni l’herbe, ni la voiture, ni les escaliers, mordait humains chiens, et en prime était gravement malade ( méningite polyarthrite). Je l’aimais de tout mon cœur, nous étions que toute les deux, je l’ai soignée, reprise en main, éduquée, elle n’était même pas propre. Ça a duré 2 années difficiles où nous nous sommes soutenues l’une l’autre. J’y ai laissé tout mon argent et j’ai mangé pendant de nombreux mois du pain sec.

Je l’ai sauvée mais elle aussi car grâce à elle, j’ai découvert des gens formidables, une passion pour le chien et l’éducation, je me suis formée en ostéo pour lui apporter toujours plus de bien être et par la suite, elle m’a donné une activité professionnelle : éducation et ostéopathie canine. Je lui dois beaucoup, c’est ma muse malgré son caractère parfois de cochon.

Aujourd’hui elle va avoir 10 ans et pas un jour je regrette d’avoir du surmonter tout ça pour en arriver là. C’est la chienne de ma vie et elle restera ainsi jusqu’au bout de la mienne.

 

 

 

L’histoire de Guiness

Mon chien ce héros est ma chienne Guiness !

Elle n’a pas sauvé des gens d’une avalanche, ni d’un incendie, n’a jamais fait d”exploit, mais elle m’a sauvée moi … d’une partie noire de ma vie !

Elle m’a apporté un souffle d’espoir, elle m’a aidé à avancer et grâce à elle , Flashdog a existé, et m’a permis de faire de belles rencontre et de lever la tête … 7 ans d’héroïsme, d’amour et de complicité !

 

 

 

 

 

L’histoire d’Harley 

Avec Harley j’ai découvert le troupeau, nous avons fait notre première stage à ses un an et cela fait maintenant 2 ans qu’on travaille ensemble, je suis en exploitation ovine et chaque jour elle m’aide.

Ce n’est pas la meilleure des chiennes pour ce travail là mais vu nos débuts chaotiques je ne peux qu’être fière de ce qu’elle m’offre chaque jour.

 

L’histoire de Fiver

Un croisé Beauceron/malinois, débute le 1er octobre 2010 en Normandie.

Lors du 1er novembre 2010, une portée de 5 chiots est déposée, dans un carton, devant les portes de la société protectrice des animaux d’Evreux (SPAE). Quelques mois plus tard, 3 des chiots ont trouvé une famille adoptive. 2 d’entre eux resteront au refuge, 2 mâles, prénommé Fiver et Texas.

À partir de l’année 2012, je deviens bénévole et commence une histoire d’amour. Chaque semaine, je suis présente pour leurs promenades. Petit à petit, ils m’attribuent leur  Confiance. En juin 2017, Texas est retrouvé inanimé dans sa cage, probablement victime d’un retournement d’estomac lors de la canicule.

Fiver restera seul 3 semaines avant que je vienne l’adopter !

700km (entre la Normandie et Grenoble où j’habite désormais depuis 2016) pour venir le chercher et le voilà dans la voiture avec notre autre chienne, Lorca, Berger-allemand.

6ans et 8 mois plus tard, plus de cage, terminé les journées à dormir  dans une niche en bois sans couvertures.

A lui les randonnées, la montagne, l’amour et les câlins à n’en plus finir ! Aujourd’hui, un peu plus d’un an après son adoption, il est enfin épanoui !

 

L’histoire de Neftisis

Je suis atteinte d’une maladie chronique depuis maintenant 8 ans. Avant d’avoir Neftisis à mes côtés je subissais les douleurs sans faire grand chose. Et puis est arrivé cette petite boule de poil de 2 mois à la maison. Totalement par hasard puisque nous n’avions pas prévu d’avoir un chien pour l’instant.

Étant passionnée par les animaux j’ai tout de suite entrepris de l’éduquer et de passer le plus de temps possible avec lui. Nous avons grandi tous les deux puisque sa présence me redonnait des forces pour vivre.
Aujourd’hui, deux ans après son arrivée, j’ai retrouvé une vie normale avec de l’activité. Nous partons en randonnée, nous allons faire du vélo ou simplement jouer au parc mais grâce à lui je revis tous les jours un peu plus. C’est pour tout ça que Nefti est mon héros et le sera tout au long de sa vie pour tout le bonheur et le courage qu’il m’apporte au quotidien.

 

 

L’histoire de Volt 

Un après midi de février 2018, Mathis, ado de 15 ans, est tranquillement dans sa chambre quand il est alerté par les aboiements et le comportement étrange de son chien.

Il descend alors dans la salle et découvre l’étage inférieur complètement enfumé et la friteuse en feu.

Sans l’intervention de Volt, mon fils aurait pu être grièvement blessé, voire pire, et notre maison détruite !

 

 

 

 

 

 

L’histoire d’Eleven 

Eleven est arrivé dans ma vie à un moment où je ne savais pas où j’allais et où j’étais très fragilisée. Dans notre quotidien il m’a aidé à surmonter chaque épreuve que la vie à mis sur ma route, m’a donné une raison de me battre contre ma maladie cardiaque.

C’est aussi à lui que je dois la création de ma société et mes nouveaux projets. Mais surtout il m’a sauvé la vie face à la violence de mon ex conjoint. Il m’a montré la voie et m’a protègé des coups.

Eleven est à mes yeux le chien parfait. À l’écoute, un bon lead, un très bon chef de meute mais surtout le coéquipier idéal. Il est ma moitié, il est mon oxygène il est ma vie !

 

 

 

 

 

L’histoire d’Allspark 

Allspark a mené un combat contre la dysplasie tel un super Héros .
A 9 mois très difficile de marcher pour lui …pour un chien de traîneau imaginer les copains partir et lui rester c’est impensable ! Allez on fait une première opération pour une prothèse totale de hanche …en vient une seconde …on gère les convalescences, la ré-éducation et on s imagine ensemble au traîneau …mais on a pas imaginé le bon scénario …une grosse infection à la cicatrice survient après la seconde prothèse , un germe résistant. On fait un cocktail d antibio et hop tout revient dans l ordre …mais non c’est le rejet de prothèse …on ré-opère et on voit notre rêve partir …allspark se retrouve sans os il ne pourra jamais faire de traîneau …on fait le deuil , je le vois pleurer à chaque fois que l’on part …mais on a échappé au pire , il est là il a une vie de chien . On imagine être tranquille mais Allspark juste en ayant une vie de chien descelle en partie sa prothèse restante …on réopère on arrive à lui garder sa prothèse. On recommence tout… la convalescence, la rééducation …et une infection revient …on arrive à traiter l’infection et tout va bien …tout va bien mais Allspark fait un granulome sur cicatrice il faut réopérer.
Moi je chiale à chaque fois et lui il fait son Wouaouhhh je m’en fous , je suis là et je vais bien quoi qu’il m’arrive je suis toujours là !
Allspark a eu 17 anesthésies , il a eu 3 très très grosses chirurgies. On a fait ensemble plus de 12 000 kms pour le soigner (chambéry -lyon-Toulon-Grenoble).
Il a toujours fait Waouhhh en arrivant dans les cliniques qui le suivaient , il n a jamais montré une once d’agressivité , il m’a toujours regardé avec Amour et à chaque regard je voyais qu’il voulait vivre et se battre. Plein de fois je me suis demandée ce qu’il fallait faire …à chaque fois j’ai vu l’étincelle de la vie dans ses yeux. L’étincelle que moi j ai eu quand je l’ai rencontré …l’étincelle …the All-spark.

Allspark aujourd’hui arrive à faire un peu de traîneau avec les copains malgré tout.
C’est le chien qui m’a fait soulever des montagnes. On a gravi ensemble, on a chuté ensemble mais je ne retiens que son courage !
A mon super héros, mon MagniFique chien esquimau du Groenland. Je t aime !

One reply on “Qui est notre Héros !

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.